La symbolique, pas plus que les croyances populaires, ne font de différence entre le lièvre et le lapin. Pour certaines civilisations anciennes, le lièvre était un « animal de la lune » car les taches sombres que l’on peut voir sur le disque lunaire ressemblent à un lièvre en pleine course.

Encyclopédie des symboles

(sous la direction de Michel Cazenave, La Pochothèque,1996)


auteur-éditeur : www.remy-leboissetier.fr

samedi 17 avril 2010

Le lapin kafkaïnomane


31. Le puits

Au terme d’un long mois, tu arrives au mitan du parcours (et de ta vie), à la dangereuse Patte d’Oie. À ce maudit carrefour – naïf que tu es – tu te jettes dans le puits pour attraper la lune. Y a-t-il moyen d’en sortir que d’y attirer un autre lunatique ? Oui, il existe deux issues secrètes, philémoniennes et triangulées : si tu souhaites tenter le coup, tu lances le premier dé puis le deuxième : par 1 puis 2, tu passes de l’autre côté du miroir merveilleux, en case 3 ; par 2 puis 1, tel un lapin kafkaïnomane, tu sors hébété du Terrier Ténébreux, en case 62.

Rémy Leboissetier, Nouvelles règles d’un nouveau Jeu de l’Oie, VdA N° 3 
(en savoir +)
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez adresser quelques carottes au LL ou au contraire, lui donner un coup de bâton sur le râble, ce formulaire vous est dans les deux cas destiné :