La symbolique, pas plus que les croyances populaires, ne font de différence entre le lièvre et le lapin. Pour certaines civilisations anciennes, le lièvre était un « animal de la lune » car les taches sombres que l’on peut voir sur le disque lunaire ressemblent à un lièvre en pleine course.

Encyclopédie des symboles

(sous la direction de Michel Cazenave, La Pochothèque,1996)


auteur-éditeur : www.remy-leboissetier.fr

dimanche 4 avril 2010

La lune : voyages et spéculations I [vers 174 > 1638]



< 1
Lucien de Samosate (v.125-192)
Histoire véritable, vers 174
À la suite d’une tempête qui emporte leur vaisseau dans les airs, les navigateurs abordent une "grande île ronde et luisante suspendue en l’air". Ils y rencontrent Endymion, le roi de la Lune qui mène une guerre contre les habitants du soleil, dont le roi est Phaéton.
2
Dante Alighieri (1265-1321)
La divine comédie, entre 1308 et 1321
Au Chant III du Paradis, Dante monte avec Béatrice dans le Premier ciel qui correspond à la lune, occupés par les vœux non accomplis.

< 3
Ludovico Ariosto, dit L’Arioste (1474-1533)
Orlando furioso (Roland furieux), poème épique, 1516 (éd. définitive 1532)
Au chant XXXIV, le paladin Astolphe s’envole pour la lune sur un hippogriffe. Il rencontre St Jean qui l’emporte sur le char d’élie pour lui remettre la "fiole de folie" destinée à guérir Roland de sa colère.

4
Juan Maldonado, dit Maldonatus (1533-1583)
Somnium, 1541
Dans un essai inspiré du Songe de Scipion, Maldonatus, jésuite espagnol, raconte le songe d’une nuit d’automne de l’année 1532 (année de la comète) : c’est en contemplant le ciel du haut d’une tour des remparts de Burgos qu’il s’endort et commence à voler dans l’espace, livrant quelques impressions sur la Lune et ses jardins enchantés…

< 5
Anonyme
Nouvelles des régions de la lune (Supplément du Catholicon), 1596
Les quatre héros du livre (dont le narrateur), cherchant fortune, pénètrent dans une caverne qui les conduit aux Enfers. Escortés par un diable du lieu, ils découvrent au bout de leur traversée une cheminée qui leur permet, suite à un rituel extravagant de leur guide, de se transporter sur la lune.

< 6
Johannes Kepler (1571-1630)
Somnium, le songe ou astronomie lunaire, 1634 (écrit vers 1610)
L’histoire est le récit d’un rêve de son auteur : un certain Duracotus, astronome érudit, retourne au pays pour y revoir sa mère Fiolxhilde. Celle-ci, avant de mourir, lui révèle certains secrets. Tous les deux, à la faveur d’un "champ de force" lié à l’invocation d’esprits, effectueront un voyage pendant le temps d’une éclipse, pour aller sur une île nommée  "Levania" (la Lune).

 


< 7
Francis Godwin (1562-1633)
The man in the Moone, 1638 (écrit entre 1617 et 1633)
(The Man in the Moone, or A Discourse of a Voyage thither by Domingo Gonsales, the Speedy Messenger.)
Harnaché à un attelage de vingt-cinq oies sauvages par lui-même dressées, le voyageur arrive sur la Lune au terme d’un voyage de douze jours et décrit la société utopique des indigènes "sélénites".





à suivre...

2 commentaires:

  1. Bonjour cher lièvre,
    disposez-vous de l'image illustrant le Godwinn en bonne définition?
    merci

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour,
    Hélas non, je n'ai trouvé que cette image de basse qualité.
    Si vous trouvez de votre c^té...
    LL

    RépondreSupprimer

Si vous souhaitez adresser quelques carottes au LL ou au contraire, lui donner un coup de bâton sur le râble, ce formulaire vous est dans les deux cas destiné :