La symbolique, pas plus que les croyances populaires, ne font de différence entre le lièvre et le lapin. Pour certaines civilisations anciennes, le lièvre était un « animal de la lune » car les taches sombres que l’on peut voir sur le disque lunaire ressemblent à un lièvre en pleine course.

Encyclopédie des symboles

(sous la direction de Michel Cazenave, La Pochothèque,1996)


auteur-éditeur : www.remy-leboissetier.fr

vendredi 16 août 2013

Un lièvre de levé !

Parmi tout un peuple de sculptures (on en dénombrait 333 à l'origine), un lièvre de levé sur le portail de l'église Notre-Dame de Caudebec-en-Caux (Seine-Maritime), à côté des saints et autres personnages rythmant la vie quotidienne de l'époque, dont un joueur de loure (la loure écrit aussi loûre, était un instrument à vent normand de la famille des cornemuses), qui constitue une des rares représentations de cet instrument de musique disparu.
Gravement endommagés par les calvinistes d'abord, pendant les guerres de religion, ensuite par les incendies qui firent suite au bombardements allemands de juin 1940, les petits personnages merveilleusement sculptés ont été en partie restitués, en façade sud-ouest, selon leur ordonnance et aspect d'origine.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez adresser quelques carottes au LL ou au contraire, lui donner un coup de bâton sur le râble, ce formulaire vous est dans les deux cas destiné :