La symbolique, pas plus que les croyances populaires, ne font de différence entre le lièvre et le lapin. Pour certaines civilisations anciennes, le lièvre était un « animal de la lune » car les taches sombres que l’on peut voir sur le disque lunaire ressemblent à un lièvre en pleine course.

Encyclopédie des symboles

(sous la direction de Michel Cazenave, La Pochothèque,1996)


auteur-éditeur : www.remy-leboissetier.fr

jeudi 22 août 2013

Natures mortes, détails [Musée André Malraux, Le Hâvre]





Votre lièvre précieux
n'a pas noté les coupables...

2 commentaires:

  1. Bonsoir lièvre lunaire,
    J’en connais un, le premier : Alexandre François Desportes (un véritable tueur en série, celui-là). Quand à l’autre… la mise en scène laisse imaginer qu’il s’agit d’un bougre du même acabit (remarquable composition au demeurant : que voit-on du chien en vrai ?).

    Et il y en a d’autres qui agissent plus sournoisement, sous couvert de "recherches anatomiques" - comme Jacques de Sève, par exemple… Regardez-moi ça :

    http://www.photo.rmn.fr/cf/htm/CSearchT.aspx?V=CSearchT&SID=2K1KTSJR9922W&E=S_2K1KTSJR9922W&NoR=500&New=T

    J'espère n'effrayer personne...

    Au plaisir de repasser vous lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien, Gladys, c'est assez affreux en effet ! Et à bientôt pour une prochaine visite !

      Supprimer

Si vous souhaitez adresser quelques carottes au LL ou au contraire, lui donner un coup de bâton sur le râble, ce formulaire vous est dans les deux cas destiné :