La symbolique, pas plus que les croyances populaires, ne font de différence entre le lièvre et le lapin. Pour certaines civilisations anciennes, le lièvre était un « animal de la lune » car les taches sombres que l’on peut voir sur le disque lunaire ressemblent à un lièvre en pleine course.

Encyclopédie des symboles

(sous la direction de Michel Cazenave, La Pochothèque,1996)


auteur-éditeur : www.remy-leboissetier.fr

vendredi 20 juillet 2012

Mervyn Peake, écrivain et illustrateur [1911-1968]


Mervyn Peake naît en juillet 1911 et passe une majeure partie de son enfance à Tientsin, au sud-est de Pékin où son père est docteur et travaille pour différents groupes de missions sur le territoire chinois. La famille revient en Angleterre en 1923 et s’installe à Wallington, dans le Surrey, où son père ouvre son propre cabinet médical. À la fin de l’année 1929, Mervyn Peake intègre la Royal Academy of Art de Londres. De 1933 à 1935, il vit sur l’île anglo-normande de Sark (Sercq) puis revient à Londres, où il commence à enseigner à l’école d’art de Westminter. En 1936, il fait la rencontre de Maeve Gilmore et se marie l’année suivante. Son premier livre Captain Slaughterboard est publié en 1939. Ils quittent Londres pour le Sussex où naît son premier fils, Sebastian.




 
Mervyn Peake commence à écrire Titus Groan (Titus d’Enfer) et il est mobilisé dans la Royal Artillery. En décembre de la même année, Ride a Cock-Horse and other Nursery Rhymes un recueil de poèmes nonsensiques, est publié. En 1942 naît son second fils, Fabian. Il bénéficie d’une dispense spéciale de son commandement supérieur pour poursuivre son travail d’écrivain, avant de quitter l’armée.








En 1945, Nommé « artiste de guerre » par The Leader magazine, il voyage en Allemagne et il est parmi les premiers de la force alliée à entrer dans le camp de concentration de Bergen-Belsen en juin.









 






En 1946, Titus groan (Titus d’Enfer) est publié (sur recommandation expresse de Graham Greene) puis la famille emménage sur l’île de Sercq, où naît une fille en 1949, prénommée Clare. En 1950, Gormenghast, qui fait suite à Titus d’Enfer, est publié.

 







Entre 1943 et 1948, il illustre plusieurs œuvres littéraires : Alice au pays des merveilles, les Contes de Grimm, Le Dit du vieux marin de Samuel Taylor Coleridge, L'Étrange Cas du Dr Jekyll et de Mr Hyde de Robert Louis Stevenson, L’île au trésor...








En 1951, il obtient le prix Heinemann pour Gormenghast et The Glassbowers et il est élu membre de la Société Royale de Littérature. En 1952, la famille s’installe dans la maison familiale de Wallington (Surrey). Un roman, Mr Pye, dont l’action se situe sur l’île de Sercq, est publié en 1953. En 1956, Titus d’Enfer est adapté pour la BBC Radio.


Atteint de la maladie de Parkinson, Mervyn Peake perd d'abord ses capacités d'écrivain puis de dessinateur. Titus Alone (Titus errant), le dernier volet de sa trilogie, paraît en 1959. Il illustre encore les Contes drolatiques d'Honoré de Balzac, et son poème The Rhyme Of The Flying Bomb en 1962, puis doit s'arrêter. C'est après sa mort qu'il est redécouvert.

All material © The Mervyn Peake Estate


La trilogie a été adaptée en série TV sous le titre générique de Gormenghast. Réalisée à partir de 2000, elle comprend 4 parties.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez adresser quelques carottes au LL ou au contraire, lui donner un coup de bâton sur le râble, ce formulaire vous est dans les deux cas destiné :