La symbolique, pas plus que les croyances populaires, ne font de différence entre le lièvre et le lapin. Pour certaines civilisations anciennes, le lièvre était un « animal de la lune » car les taches sombres que l’on peut voir sur le disque lunaire ressemblent à un lièvre en pleine course.

Encyclopédie des symboles

(sous la direction de Michel Cazenave, La Pochothèque,1996)


auteur-éditeur : www.remy-leboissetier.fr

mardi 27 décembre 2016

Tout est prévu, sauf le hasard, Rémy Leboissetier [Maximes et Mixtures, vol. 2, nouvelle édition]

Initiée en 1998, Maximes et Mixtures se présente comme une collection littéraire « destinée à recueillir les plus larges impressions de l’expression brève » et se décline, selon les thèmes retenus, par des apports de pensées diverses : combinaison d’observations, de réflexions et de considérations, avec le support de citations intertextuelles. Au sujet de ce genre et de sa forme stylistique, l’auteur note : Par ce qu’elles donnent à voir et à entendre, les petites formes littéraires demeurent essentielles : c’est une humeur, un état d’esprit, un art de la touche qui conjugue rigueur et souplesse, gravité et légèreté. Maximes et Mixtures est aussi un espace d’échange entre le texte et l’image, puisque chaque titre de la collection s’accompagne d’œuvres d’artiste : Tout est prévu, sauf le hasard comporte une série de 6 dessins extraits des carnets de Jérémy Damien.

« Adepte du désordre ou monstre d'organisation, l'homme cherche toujours à maîtriser le cours des évènements : conjectures, prophéties, effets d’annonces ou plans de carrière… Ainsi soit-il, qu’il en sera autrement. Gardons-nous de savoir trop vite de quoi demain sera fait, malgré tous nos efforts de volonté et l’attirail des sciences prévisionnelles. L’effet étant rarement à la hauteur de sa cause, les certitudes s’effritent et l’individu se présente alors comme un pantin soumis à d’obscures manipulations. 

Sur le thème, nous avons le sentiment d’une mauvaise distribution des rôles, d’erreurs de la régie. Si ce n’est de le provoquer ou de l’esquiver, nous devons de respirer et de bouger par le plus curieux des hasards, par une exception qui ne confirme pas nécessairement la règle et que n’infirme en définitive aucune loi. La plus belle des constances n’est-elle pas de s’adapter aux circonstances, jusqu’au dénuement final ? »

Présentation et extraits 
Télécharger le catalogue 
Le site web de Jérémy Damien

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez adresser quelques carottes au LL ou au contraire, lui donner un coup de bâton sur le râble, ce formulaire vous est dans les deux cas destiné :