La symbolique, pas plus que les croyances populaires, ne font de différence entre le lièvre et le lapin. Pour certaines civilisations anciennes, le lièvre était un « animal de la lune » car les taches sombres que l’on peut voir sur le disque lunaire ressemblent à un lièvre en pleine course.

Encyclopédie des symboles

(sous la direction de Michel Cazenave, La Pochothèque,1996)


auteur-éditeur : www.remy-leboissetier.fr

jeudi 1 décembre 2011

Le chat-lune [Cattus luminosus]

Pareil à une comète, le chat-lune surgit parfois d’un bond, du fond de l’horizon. Nul ne sait quand exactement. Le plus souvent, malgré sa taille phénoménale, le chat-lune reste invisible, dormant sans doute dans un repli de l’espace, tétant le lait de quelque sphère nourricière. Cet animal extravagant, tapi dans l’ombre des planètes, passe évidemment pour une invention d’astrologue ou un caprice de poète.

La cause serait approuvée si, à l’occasion d’une nuit sans voile, répondant à un appel mystérieux, votre fidèle félidé — minette ou minou — ne se mettait à miauler de façon étrange et insistante, interrompant votre sommeil. D’un pas somnambulique, vous ouvrez la fenêtre pour le congédier. Cependant, tandis que votre animal de compagnie a subitement terminé sa sérénade, comme statufié, vous percevez une vibration sonore, un lointain ronronnement… Levant la tête, vous constatez que le ciel est baigné d’une lumière inhabituelle, à la fois douce et intense, qu’il brille en vérité d’un improbable « ensoluneillement ».

Regardez bien, observez mieux, scrutez encore… Vous distinguez alors deux grands yeux puis une longue queue onduleuse qui s’entrelace autour de la voie lactée. Des étoiles filantes, en traits successifs, dessinent l’orbe de ses moustaches : le chat-lune est là, et à la faveur d’un magnifique étirement, voilà qu’il éclaire tous les continents, guide les bateaux sur les océans, du Grand Nord au Pôle Sud, des confins de l’Ouest jusqu’en Extrême-Orient.

Vous restez là, ébahi, un peu tremblant, ébloui par la beauté du spectacle et l’ampleur de votre découverte…

Extrait de Zazoo - bestiaire fabuleux, Rémy Leboissetier (texte + illustration)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si vous souhaitez adresser quelques carottes au LL ou au contraire, lui donner un coup de bâton sur le râble, ce formulaire vous est dans les deux cas destiné :